Les écrans et moi

blog melolimparfaite ecran fomo surconnectés

Hello la compagnie,

Aujourd’hui je voulais vous parler d’une addiction probablement incurable : les écrans ! Il y a ceux qui sont connectés toute la journée de leur ordinateur, leur smartphone et/ou leur tablette –dont je fais partie- et ceux qui regardent encore l’adresse d’un restau sur les pages jaunes papier –quelqu’un en connaît ?-.

Comme vous vous en doutez, entre mon travail, mon blog et ma timidité qui m’incite à être beaucoup plus active sur les réseaux sociaux que d’aborder les gens dans la vie de tous les jours, je passe beaucoup de temps sur les écrans. Je me rappelle l’an dernier lorsque nous étions à Bali nous avions chacun amené nos 3 écrans soit 6 pour nous deux… Limite on avait plus d’écrans que de slips propres (je déconne hein, mais quand même un peu ridicule !).

J’avoue que le temps passé sur les écrans (18 heures par jour pour nous FACILE) frôle le ridicule en ce qui nous concerne, mais j’aimerais du coup savoir combien vous passez de temps vous sur vos écrans (et pas uniquement sur l’ordinateur : le smartphone, la tablette comptent aussi) ? Heureusement que nous n’avons pas la télé (certains arrivent à faire les deux en même temps mais j’admets que les programmes TV ne nécessitent pas vraiment 100% de l’attention de chacun…).

Comme pour toutes les tendances, un mystérieux génie inconnu –qu’il y reste !- a inventé un mot et même un acronyme (ça fait plus médical ?) pour définir cette anxiété sociale : la FOMO (Fear Of Missing Out) qui veut dire la peur de manquer quelque-chose se passant sur internet. Par exemple votre meilleure amie est enceinte jusqu’aux dents, vous allez au restaurant et il n’y a pas beaucoup de réseau « OH MY GOD je dois rentrer. ». Non, c’est bon, termine ta salade, ça devrait bien se passer.

Alors en ce qui me concerne j’avoue que je ne suis pas sûre d’y correspondre totalement parce qu’en réalité je passe un peu ma vie sur l’écran et qu’une petite pause d’une heure n’est pas désagréable. Par contre ce qui me frustre énormément si je n’ai pas mon téléphone ou pas de réseau c’est de ne pas pouvoir chercher d’infos en ligne. C’est pourquoi j’ai préféré investir dans un forfait chez Orange qui offre une meilleure couverture mobile plutôt que dans un forfait premier prix.

Du genre je suis en train de parler d’un truc un peu technique sur lequel j’ai lu des infos récemment mais je ne me rappelle plus de ma source ou de détails importants, j’aime bien fouiller un peu pour alimenter la conversation et documenter mes propos (probablement parce qu’il faut que j’ai toujours raison, symptôme que j’acronymerai moi-même « FQJATR » comme un syndrome super flippant). Donc oui ça veut dire que je suis sensiblement énervée quand je n’ai plus un accès immédiat pour rechercher des infos, mais après dû à ma présence quasi constante sur les réseaux, ce qui me fait peur n’est pas vraiment de manquer le dernier repas de ma BFF, mais surtout de perdre l’accès aux infos et à l’interaction.

Que cela rentre totalement dans la définition ou pas, il s’avère que je suis bien incapable de circuler sans, au moins, mon smartphone.

Et vous, pensez-vous être complètement accros à internet ?