De la bienveillance…

love

Hello les amis,

On en parle un peu avec mes amis, si il est ressorti une seule et unique chose de “bien” après les attentats c’était irréfutablement cette “trève” humaine, cette bienveillance et cette solidarité entre les gens. Il m’a semblé que les gens étaient plus gentils, que mes amis étaient plus heureux de me voir que d’habitude, qu’on était plus tactiles entre nous, aussi, comme pour vérifier que l’autre était bien là, en chair et en os (pour moi : plutôt en chair).

Ca a représenté un grand apaisement pour moi de sentir toute cette bienveillance. C’était vraiment ce sentiment là. On veille les uns sur les autres, les chamailleries n’ont que peu d’importance.

Et puis la vie a repris et certains derrière leurs écrans ont cru bon de reprendre leurs bonnes habitudes. Critiquer, insulter. Tout. Tout le temps.

J’ai décidé d’ignorer.J’ai la chance de ne pas avoir trop de trolls jusqu’à présent.

Parce-qu’honnêtement, je l’ai dit 100 fois déjà, mais si vous n’aimez pas une de mes tenues, ça ne me vexe pas. Je ne l’ai pas fabriquée et je ne me suis jamais déclarée dépositaire du bon goût. Et même que je trouve ça complètement ridicule quand une nana te sort que, chez elle, la mode “c’est génétique”. (Si on pouvait me retrouver l’étude scientifique qui prouve que le bon goût modesque est génétique, je suis disposée à la lire de A à Z, merci !).

Moi j’aime les têtes de morts et certaines aiment les fleurs. Et ça ne me dérange aucunement qu’elles portent des fleurs et je ne vois pas bien qui ça dérange que je porte des têtes de mort. Intérêt pour le futur de la planète : zéro. Ii je partage des petits coups de coeur, ça se veut léger.

Pareil si vous me laissez un commentaire sur mon physique, qu’il soit positif ou négatif. Honnêtement, je n’ai jamais trop compris, vu que c’est un truc sur lequel on n’a pas tellement de pouvoir, que certains puissent penser qu’on leur demande leur avis, mais surtout pourquoi ça devrait me blesser ? Parce-qu’en fait on naît avec un certain physique et il n’y a aucun mérite à etre beau, ni aucun tort à être “moche”. C’est la lotterie quoi. T’es content si tu gagnes mais t’as pas l’impression d’avoir accompli un truc de dingue.

Donc d’habitude, oui, c’est vrai j’essaye de répondre posément et si possible avec humour, mais en ce moment je ne réponds plus trop aux remarques négatives. Et ça n’est pas du tout parce que mon “égo surdimensionné” aurait pu en prendre un coup.

Voilà, c’est juste que 2015 a été une année VIOLENTE et profondément triste. Et soudain, je n’ai plus de place pour l’agressivité, la négativité, la violence. Plus aucune place pour l’instant du tout. J’ai pu voir ces derniers temps qu’il y avait une humanité et une bienveillance qui existait et qui résistait en chacun d’entre nous et c’est cela dont j’ai besoin en ce moment. C’est cela que je cherche.

Le reste je lui tourne le dos. Complètement. Parce-qu’en ce moment je n’ai tout simplement pas les cartes en main pour gérer émotionellement encore des choses négatives. Même petites et insignifiantes. Je veux juste continuer à respirer de l’air FRAIS. Et j’invite tous ceux qui ont cette envie à se joindre à moi dans cette petite ronde de la bienveillance. Call me cul-cul, mais parfois ça fait du bien.

That’s all folks 😉 Bisous.